Le savon et son âme d'enfant

Dernière mise à jour : 2 janv. 2021

Comment donner l’envie de se laver à un enfant ? Comment l’inciter à utiliser un savon solide plutôt qu’un gel douche ? Comment générer du plaisir à prendre soin de soi plutôt qu’en faire une obligation ?... Ce sont toutes ces questions qui me poussent à réfléchir et tenter d’élaborer LA recette du savon qui va faire « Pschitttttt !!! » dans la tête d’un enfant.


Comment procéder ? Peut-être en faisant appel à son âme d’enfant ?! Ce sont alors les sens qui s’expriment...



Le premier contact de l’enfant avec le savon est le regard qu’il pose sur l’objet.

Couleur, forme et dessin pourraient éveiller la curiosité et susciter l’envie de toucher... Prendre le savon en main serait tentant puis amusant et agréable. La sensation serait douce et veloutée... L’envie de sentir le savon viendrait alors, avec même le besoin de

fermer les yeux pour mieux « voir » le parfum...

Vouloir mordre dans le savon pour goûter... mais ne pas le faire !

Puis viendrait le temps de mouiller le savon pour s’envelopper d’une cape de mousse et de bulles, d’odeur, de douceur.

Rigoler de toutes les glissades que feraient les doigts

le long des bras, du torse, du ventre, autour des pieds... Les chatouilles, le parfum gourmand, le rinçage bienfaiteur, et enfin la sensation de fraîcheur et de propreté en toute fin de cette histoire de douche.

Un pur moment de bonheur avec ce savon à la banane fraîche et au chocolat en poudre. Peut-être ?!

À suivre...